Bienvenue à l'Estréchure 32
12346
Diaporamas > Village Ecarts Manifestations Marchés Rivières Ponts Fontaines Transhumance informations légales

 

fleurs2

 

 

 

L'Estréchure : L’horloge publique

 

clocher


Elle est installée en 1922, dans l’immeuble « Le Castel Riquet » appartenant à un Monsieur MAURIN, Ingénieur des Ponts et Chaussées à St Jean du Gard qui le cède à la commune pour quatre cents francs. Le maire (Il s’agit d’Edmond PASCAL qui exercera les fonctions de maire de 1914 à 1936 en étant remplacé de 1914 à 1918 pour cause de mobilisation, par Jules FOURNIER) traite de gré à gré avec Monsieur NOGIER horloger à Bagnols sur Cèze agissant pour le compte d’une maison de Morez (Jura). L’horloge a coûté à l’époque 4227 francs.

 

(Référence : Monographie de Raymond VAQUIER)

 

 

clocheton

 

Son clocheton à girouette sonne les heures (deux fois) et les demies-heures.

 

 

mecanisme

 

Elle est dotée d'un très beau mécanisme horizontal,

trés bien entretenu et conservé.

 

 

jacques

 

Elle nécessite un réglage et un remontage des contre-poids par

le spécialiste des Services Techniques de la mairie,

une fois par semaine, le vendredi matin; toutefois, son remontage ne lui permet pas de fonctionner durant 7 jours pleins, elle s'arrête durant la nuit du jeudi au vendredi.

Ne vous étonnez donc pas de ne pas la voir à l'heure le vendredi matin.

 

Cette particularité n'est sans doute pas d'origine, ce qui pourrait indiquer qu'une modification du mécanisme est intervenue, raccourcissant ainsi la course du contre-poids, ou changeant la démultiplication de son énergie potentielle.

 

 

poids

 

De lourds contre-poids actionnent d'une part le mécanisme d'avancement

de l'heure (le plus léger, environ 25 Kg), d'autre part, la sonnerie (beaucoup plus lourd, environ 170 Kg).

 

 

poulies

 

Des câbles relient les contre-poids aux mécanismes grâce à

des poulies accrochées à des supports solidaires du bâtiment.

 

 

balancier

 

Balancier.

 

 

 

email

 

On peut lire sur une plaque émaillée vissée sur le mécanisme,

les noms et adresses de la fabrique et de la fonderie qui ont

réalisé ce beau mécanisme qui fonctionne depuis 88 ans.

 

 

Papier à en-tête de la maison "Le Pèlerin"

 

 

 

plaquecu

 

On peut également lire les noms du maire, de son adjoint et des conseillers municipaux de l'époque de l'installation de l'horloge (1922) sur une plaque de laiton fixée aussi sur le mécanisme.

 

***

 

A l'occasion de la rédaction de cette page, nous avons consulté un spécialiste des horloges d'édifices à qui nous avons fait parvenir les éléments ci dessus.

Voici sa réponse :

 

"je suis très étonné de voir dans la monographie de R. Vaquier que vous citez la mention "agissant pour le compte d'une maison de Morez". En effet, les horloges de Morez sont très différente de l'horloge de votre village, qui est bien une horloge Pelerin et non pas une horloge du Jura... Une hypothèse qui serait à vérifier : soit l'horloge Pélerin est une autre horloge, postérieure à une horloge de Morez qui aurait été installée auparavant, soit beaucoup plus tard, une maison morézienne était en charge de la maintenance ou a fait une réparation... En tout cas, cette mention est très étrange, car il s'agit bien d'une horloge Le Pélerin et non pas d'une horloge fabriquée à Morez."

 

***

 

Par ailleurs, pour ce qui est de la nécessité aujourd'hui de remonter l'horloge tous les 6,5 jours au lieu de tous les 7 jours, voici la réponse du spécialiste :

 

***

 

"Effectivement, il est étrange que l'horloge ne tienne pas 7 jours. D'habitude, les horloges sont dites "à 8 jours" ou "à 30 heures" ce qui laisse un peu de mou pour les remonter soit toutes les semaines soit tous les jours.
Donc, il faudrait voir pourquoi votre horloge ne tient pas les 7 jours... Est-ce que le poids descend bien jusqu'au sol ou est-ce que le câble est  trop court ? Est-ce que la poulie au plafond n'a pas été abaissée ? Est-ce qu'il n'y avait pas un trou dans le sol pour que le poids continue sa course, qui aurait été bouché ? Etc.
Selon ces éléments, soit effectivement il y a eu une modification des lieux, soit d'origine, elle a été installée avec cette contrainte de ne "tenir" que 6,5 jours au lieu de plus de 7 jours. Cette dernière hypothèse serait assez bizarre, car on ne voit pas trop l'intérêt d'installer une horloge à 8 jours, s'il faut la remonter tous les 6 jours..."

 

 

Un trés beau site d'horloges d'édifices à visiter

 

Voir aussi le Petit Messager N° 2 traitant de l'Horloge

 

 

top

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

     
 
bd60
bd61
bd62
bd63
bd64
bd65
bd66
bd67
bd68