Bienvenue à l'Estréchure 32
12346
Diaporamas > Village Ecarts Manifestations Marchés Rivières Ponts Fontaines Transhumance informations légales

 

fleurs2

 

 

 

L'Estréchure : Les Petits Messagers

 

L'astronomie

N°2 de mai 1932

 

telescope

 

 

Le personnage que vous avez sous les yeux et qui paraît singulièrement occupé est un mage moderne. C’est même celui qui, plus que tout autre, a sondé les cieux en construisant de gigantesques instruments. Le professeur RITCHEY est ici occupé à photographier le ciel à l’aide de la grande lunette dite de « Yerkes » en Amérique.
Il a fait mieux depuis en taillant de grands miroirs et en construisant des télescopes de plus en plus formidables. Il espère en réaliser même qui paraissent dépasser la limite du possible mais les essais auxquels il s’est livré semblent justifier ses espérances. La réalisation de ses plans ne serait plus, paraît-il, qu’une question … d’argent. Cela coûterait cependant moins cher qu’un navire de guerre. Et ce mage moderne nous apporte de stupéfiantes révélations. Il nous parle de mondes dont la lumière mettrait un milliard d’années à nous parvenir et ces mondes sont là, sur ses plaques photographiques ! D’autres mages eux se penchent sur l’énigme du ciel. L’un d’entre eux , remontant le cours des siècles, établit par ses calculs qu’un million de millions d’années est la limite maximum qu’on peut assigner à l’age de notre monde et même de la matière. « Et avant ? » ajoute-t-il « avant ? il ne nous appartient pas à nous savants d’aller plus avant. Ici, la parole est à d’autres.
Voici donc que le mot « créer » s’impose à notre science. Mais qui dit « créer » dit « créateur » et qui dit créateur…dit et peut dire bien d’autres choses. A notre époque de « sans Dieu » nous n’avons pas à rougir de croire en un Dieu tout puissant. Nous sommes en bonne compagnie puisque des mages vinrent autrefois d’Orient, guidés par une étoile et que tant d’autres ont fait et font encore comme eux.

 

 

Note du webmestre:

 

RITCHEY (G.W.) L'évolution de l'astrophotographie et les grands télescopes de l'avenir Paris, Société astronomique de France, 1929
in-4, (32)ff. broché 34 figures in texte. Textes anglais et français sur 2 colonnes. Introduction de L. Delloye, directeur général des glaceries de la Cie de Saint-Gobain. Cet ouvrage est né à la suite de l'exposition de la Société française de physique, où la Compagnie de Saint-Gobain avait présenté la collection des clichés astronomiques du professeur Ritchey. Il s'agit d'un catalogue d'une partie de l'oeuvre astro-photographique de ce professeur, qui participa à la conception et au prefectionnement de nombreux télescopes.


Site officiel de Yerkes
: http://astro.uchicago.edu/yerkes/

 

Origine des "Petits Messagers"

top

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

     
 
bd80
bd81
bd82
bd5
bd6
bd7
bd8
bd9